Aller simple vers l’orient

Paysages enchanteurs, saveurs parfumées, traditions d’un autre temps, laissez-vous enchanter par un voyage envoûtant à travers cette sélection de photographies et découvrez les plus belles perles d’ Asie dans un festival de couleurs et de parfums, guidés par nos photographes Matthieu Ricard , Pascal Mannaerts, Tuul et Bruno Morandi.

MATTHIEU RICARD

PHOTOGRAPHE SPIRITUEL

PEMAKO LE LIEU DISPOSE EN LOTUS VALLEE DE DEWIKOTA

BIOGRAPHIE

Moine bouddhiste et neurobiologiste, Matthieu Ricard est également photographe et auteur et nous fait partager, depuis de nombreuses années, les beautés grandioses de la région himalayenne. Né en 1946, il voyage en Inde pour la première fois en 1967 et rencontre à cette occasion de remarquables maîtres de la tradition bouddhiste tibétaine. Après avoir vécu au Tibet et au Bouthan, il s’installe définitivement au Népal au sein du monastère Séchèn et devient l’interprète français du Dalaï-Lama en 1989 qui permet d’assurer la continuité d’un dialogue entre l’Orient et l’Occident. Une vie passée dans cette intimité lui permet de saisir, à travers son objectif, les maîtres, les paysages et les populations de cette région isolée du monde dont il dresse un magnifique portrait. Matthieu Ricard est l’auteur de nombreux ouvrages photographiques qui incluent « L’esprit du Tibet », « Himalaya bouddhiste, Tibet : Regards de compassion », « Un voyage immobile » et « Moines danseurs du Tibet et Bhoutan : Terre de sérénité ». Ses photographies ont été exposées à New York, Paris, Perpignan, Winthertour, Stockholm et Hong-Kong.

NAMO BUDDHA

Si le Tibet est une source inépuisable de richesse pour les moines bouddhistes, il est aussi une source inépuisable de beauté pour les photographes. Vivant au Tibet depuis 1972 et servant d’interprète français auprès du Dalaï Lama, Mathieu Ricard est moine bouddhiste et photographe. Il allie la beauté grandiose de l’Himalaya et une atmosphère très particulière dans ses photographies, remplissant tous ceux qui les contemplent d’un surprenant sentiment de sérénité.

 » J’utilise la photo comme une source d’espoir, qui redonne confiance dans la nature humaine et ravive notre émerveillement devant la nature environnante. »

PASCAL MANNAERTS

PHOTOGRAPHE VOYAGEUR

SPLENDEUR DU LAC ATITLAN

SERENITE AU BAOLI DE BUNDI

VARANASI

Pascal Mannaerts parcourt le monde depuis plus de quinze ans. Voyageur sac au dos et autodidacte, il photographie les personnes qu’il rencontre sur son chemin avec une grande sensibilité et met en lumière la beauté, la diversité et l’universalité de l’humanité. Il indique alors que le spectacle est dans la vie elle-même. Ses photographies colorées sont des hymnes à la joie, destinés à ouvrir un dialogue entre les peuples.

TUUL ET BRUNO MORANDI

UN AMOUR COMMUN POUR LE VOYAGE

FLIGHT OF THE EAGLE

Grands amateurs d’AsieTuul et Bruno Morandi ne se lassent pas d’explorer les trésors naturels du continent. Leurs pays préférés restent le Népal, dont Bruno Morandi parle la langue, et la Mongolie, dont Tuul est originaire et où elle aime parcourir l’immense steppe. Les photographies qu’ils réalisent ne sont cependant pas seulement des invitations au voyage, ils nous incitent aussi à méditer sur la beauté fragile de notre environnement, qu’il soit humain, naturel ou culturel.

WOMEN IN THE STRAIRS II

AUTOUR DE L’OEUVRE

Grands amoureux de l’Asie, Tuul et Bruno Morandi parcourent les terres de voyage pour témoigner de la fra¬gile beauté de notre envi¬ron¬ne¬ment. Après avoir grandi dans la steppe mongole, Tuul se tourne vers la photographie reportage et rejoint Bruno Morandi, grand reporter et ancien guide accompagnateur. Les deux photographes arpentent le monde pour capturer des paysages majestueux. « Woman in the stairs » a été prise à Jaipur, ville fortifiée et porte d’entrée du Rajasthan et que l’on surnomme « la ville rose » pour la couleur qui unifie ses architectures.

 Pour en savoir plus, remplissez le formulaire.